Logo Valdys
femme qui sort d'une cabine de cryothérapie

Appareils de cryothérapie

Publié le 16/07/2020

Quels sont les différents types d’appareil de cryothérapie ? Comment fonctionnent-ils ? Quels sont leurs domaines d’application ? 

Matériel de cryothérapie : tour d'horizon

Ce sont les Japonais, puis les Russes et les Polonais, suivis par les Allemands, qui se sont lancés dans le développement du matériel de cryothérapie. Ce développement a été, au début, soutenu par les applications dans le domaine du sport de haut niveau. Aujourd’hui, on trouve des fabricants d’appareils de cryothérapie dans la plupart des pays, en Europe les Polonais ont largement capitalisé sur leur avance technologique en la matière.

Le développement de la cryothérapie dans ses 3 principaux domaines d’application, sportif, médical et bien-être crée aujourd’hui un marché porteur. Les structures sportives et médicales, les centres de thalassothérapie, les centres de beauté et de soin s’équipent. Un appareil de cryothérapie corps entier reste assez coûteux puisqu’il faut compter en moyenne 50 000 € pour un caisson de cryothérapie. Cependant, la demande est forte et le marché se développe, générant un nombre grandissant d’acteurs.

La cabine de cryothérapie

Il faut distinguer deux grandes familles d’appareils de cryothérapie : la cabine de cryothérapie destinée à la cryothérapie corps entier (CCE) et les machines de cryothérapie destinées à la cryothérapie localisée. La cabine de cryothérapie est l’équipement le plus polyvalent et le plus répandu, elle permet de répondre aux applications d’ordre médical, sportif et de bien-être. Une cabine de cryothérapie fonctionne à l’azote liquide, cet azote est libéré depuis un réservoir et s’évapore dans l’air ambiant, ou alimente un générateur de basse température assurant son refroidissement rapide. La cabine de cryothérapie produit un froid sec, condition indispensable pour éviter toute lésion à basse température. Le métal est également proscrit, c’est pourquoi les utilisateurs doivent se départir de leurs bijoux. Les cabines de cryothérapie se divisent en deux grandes familles, les chambres de cryothérapie et les caissons de cryothérapie ou cryosaunas.


La chambre de cryothérapie

La chambre de cryothérapie est une cabine de cryothérapie intégrale, c’est-à-dire que le corps entier est soumis au froid, y compris la tête. Elle nécessite donc que l’utilisateur porte des protections pour les zones sensibles du visage, bouche et oreilles. Une chambre de cryothérapie comporte généralement deux chambres : une chambre préliminaire et une chambre principale. La chambre préliminaire refroidit l’air ambiant à une température comprise entre -50 et -70°C. L’utilisateur effectue un premier passage dans la chambre préliminaire puis se dirige vers la chambre principale. L’accès à la chambre préliminaire peut se faire via un sas qui permet de limiter les entrées d’air ambiant humide à l’intérieur de la chambre préliminaire puis de la chambre principale. 

La chambre principale refroidit l’air à une température comprise entre -110°C et -170°C (ces températures n’étant généralement utilisées que pour les sportifs de haut niveau). La présence de l’utilisateur dans la chambre principale n’excède pas les 3 minutes. Dans une chambre de cryothérapie, l’azote liquide n’est pas directement libéré dans l’air ambiant, il sert à alimenter un générateur de basse température qui refroidit l’air ambiant.


Le caisson de cryothérapie ou cryosauna

Le caisson de cryothérapie que l’on appelle aussi parfois cryosauna propose un environnement différent de la chambre de cryothérapie : la tête de l’utilisateur dépasse du dispositif, un « sarcophage » dans lequel l’azote liquide est libéré directement dans l’air ambiant. Un système de ventilation évite à l’utilisateur de respirer les vapeurs d’azote.  

Le caisson de cryothérapie assure donc lui aussi une cryothérapie corps complet à l’exception de la tête. Il ne dispose pas non plus d’un espace de refroidissement préliminaire, mais il descend plus vite en température que la chambre. Une première session de fonctionnement permet donc de faire descendre la température à -50°C ou -70°C, puis une deuxième phase permet d’atteindre une température plus basse.  

Le caisson de cryothérapie comporte un plancher élévateur qui permet d’ajuster la position de l’utilisateur en fonction de sa taille, de manière à ce que la tête soit dégagée du dispositif. Cette disposition tête à l’extérieur convient particulièrement aux utilisateurs souffrant de claustrophobie. 

Demandant moins d’espace, assurant une descente en température plus rapide le caisson est l’appareil de cryothérapie corps entier qui connaît le développement le plus rapide. 


La machine de cryothérapie

Il existe également un dispositif de cryothérapie localisée : la machine de cryothérapie fonctionne avec une électrode appelée cryode qui permet de générer du froid sur une zone localisée du corps. Revêtue de Téflon, la cryode est couplée avec un système d’aspiration qui crée un effet ventouse pour mieux isoler la partie à traiter du reste du corps.

Cette machine de cryothérapie est destinée au traitement de la cellulite sur des zones localisées comme le ventre ou les hanches par exemple. Le but est de tuer les cellules adipeuses qui stockent les graisses, celles-ci sont ensuite évacuées par le corps en quelques semaines. La température nécessaire pour tuer les cellules adipeuses est bien moins basse que les températures observées en cryothérapie corps complet : entre 0 et -3°C suffisent.

Les appareils de cryothérapie dans vos centres Valdys

Valdys dispose dans chacun de ses centres de thalassothérapie en Bretagne d’un appareil de cryothérapie corps complet qui vous permettra de bénéficier de séances qui s’inscrivent en parfaite complémentarité de vos programmes bien-être et minceur. Installés et entretenus par des professionnels, manipulés par des opérateurs formés à leur utilisation, ces appareils de cryothérapie vous garantissent une expérience pleine et entière à l’efficacité maximisée. Découvrez la cryothérapie et ses nombreux effets bénéfiques sur la santé avec un séjour thalasso en Bretagne, Loire-Atlantique et Vendée. 

 

Découvrez la cryothérapie Valdys